Les chiffres sont notoirement difficiles à écrire en français. Deux cents prend un « s » mais deux-cent-un n’en prend pas. Quatre-vingts prend un « s », mais quatre-vingt-trois n’en prend pas. Et je ne parle même pas de 70, qui s’écrit 60-10 ou de 90, qui demande pratiquement une licence en mathématiques aux étrangers qui essayent d’apprendre ce nouveau mot (4-20-10).

Alors si on écrit deux cents en accordant cent, pourquoi n’écrit-on pas deux mille en accordant mille?

En général, la réponse convenue est : parce que « mille » est invariable. Ce n’est pas tout à fait exact. L’ancien français utilisait en fait deux mots : « mil » au singulier et « mille » au pluriel. L’usage et la phonétique ont fondu l’un dans l’autre, mais on a gardé la trace de cette distinction dans les documents légaux jusqu’au siècle dernier. Jusqu’en 1999, on utilisait « mil » lorsqu’on écrivait une date en toutes lettres. Ça n’était pas un effet de style pour donner un lustre plus respectable à un contrat, mais la continuation d’une distinction grammaticale vieille de plus de mille (mil!) ans.

Mille n’est donc pas invariable : si il ne prend pas de « s », c’est tout simplement parce que c’est déjà un pluriel!

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi mille est-il invariable?

  1. Ah tiens, je ne savais pas, ça, c’est marrant. « Mille », ça fait un drôle de pluriel, tout de même.
    Longue vie à ton nouveau blog !
    (Note : Bleuesel, c’est Céline HP, en fait)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s